La maison ‘Katarakt’

La maison ‘Katarakt’

La maison de la série ‘Katarakt’ retrouve toute sa splendeur

‘Het Doolhof’, la ferme château qui a joué un rôle majeur dans la série télévisée ‘Katarakt’ sur la VRT,
vient d’être rénovée en profondeur. Le peintre Eric Renaerts parle d’une ‘rénovation comme on n’en
voit plus à l’heure actuelle’.
L’ensemble se compose d’un corps de logis du 18e siècle et d’une série de bâtiments annexes qui abritaient
auparavant les activités fruitières de la propriété. Une activité que le nouveau propriétaire entend bien faire
revivre. “La rénovation du corps de logis est maintenant terminée,” explique l’architecte Stijn Thomas, du
bureau d’architecture TEAM Herman van Meer d’Hasselt. “Le corps de logis a conservé sa fonction première
d’habitation, mais nous y avons aussi aménagé des bureaux et une chambre d’hôtes. A noter aussi, la volonté
du propriétaire de réhabiliter, à terme, l’activité fruitière. Dans une phase ultérieure, nous aurons encore
deux grands halls agricoles côté route.”


Du vieux verre neuf pour les nouvelles fenêtres
En se basant sur la structure architecturale du corps de logis et sur quelques éléments intérieurs qui subsistaient
de la demeure primitive, la date de construction a pu être estimée à la fin du 18e siècle. Malheureusement,
de nombreux éléments d’origine avaient été détruits lors de précédentes rénovations. Seul un petit
salon avait conservé sa décoration originelle du 18e siècle. Çà et là, au gré des pièces, subsistaient encore
quelques plafonds en stuc et des placards en bois témoins des origines de la maison. Pour rendre à cette
pièce de patrimoine unique toute sa splendeur passée, la rénovation a été effectuée avec grande minutie
mais aussi en profondeur. Le sens du détail était parfois très poussé. Stijn Thomas: “Nous avons entre autres
rénové le toit, réparé les maçonneries et remplacé les menuiseries extérieures en respectant les anciens
profils. Pour les menuiseries, nous avons fait couler du verre ancien. Le verre ancien déforme légèrement
l’image quand on regarde au travers, un effet que l’on ne retrouve plus avec le verre moderne, parfaitement
lisse et plan. Nous avons donc opté pour du verre à l’ancienne qui a été spécialement fabriqué pour nous. Ce
sont peut-être des détails, mais le résultat en vaut la peine.”


À la recherche des couleurs d’origine
Pour les peintures, l’entreprise a commencé par une étude minutieuse des couleurs, entre autres sur les
manteaux de cheminée et les plafonds. Sur cette base, elle a ensuite défini les codes NCS des nouvelles
peintures. “Je ne pense pas que nous puissions rencontrer encore, au Limbourg, un particulier qui se
lancera dans de tels travaux de rénovation”, souligne le peintre Eric Renaerts. “L’ampleur des travaux était
telle que j’ai dû demander l’assistance de deux collègues. Nous avons utilisé de nombreux produits Sigma
pour l’intérieur: Sigma S2U Satin pour les nouvelles fenêtres, Sigmatorno pour les plinthes, Sigmacryl Decor
Premium pour les murs intérieurs et Sigma S2U Nova Spray pour les nouvelles portes intérieures. Les portes
d’origine ont été passées à la cire. C’était un projet fabuleux.” Signalons encore que le contrat d’entreprise
avait été confié à l’entrepreneur Metten de Zonhoven.

Show the website from your home screen? Lees hier hoe u dit eenvoudig kunt instellen. Do not show this message again
Ce website utilise des cookies. Cliquer ici pour plus d'informations