Sigma Tigron Aqua à la formule revue

09 février 2015

Sigma Coatings lance la laque en phase aqueuse, aux propriétés considérablement améliorées : Sigma Tigron Aqua, avec la technologie LTA+. Grâce à la combinaison unique de liants, les boiseries seront mieux protégées des rayures, de la graisse des mains et des saletés.

La toute nouvelle technologie a permis de répondre aux tendances du marché. D’une part, les clients finaux souhaitent une durabilité accrue, surtout dans les pièces où l’on vit et, d’autre part, nous répondons maintenant également aux desiderata du peintre professionnel en termes d’esthétique, de degré de brillance et de temps ouvert.

Nous nous sommes entretenus avec Didier Van der Taelen, Technical Support Manager chez Sigma, concernant cette toute nouvelle innovation.

L’assortiment de laques en phase aqueuse pour l’intérieur de Sigma Coatings, Sigma Tigron Aqua, a été revu intégralement et en profondeur. ‘Nous ne nous sommes pas contentés de remplacer l’un ou l’autre ingrédient, mais avons reformulé le produit à partir de la base’, explique Didier Van der Taelen.


Sigma Coatings propose deux systèmes de peinture en phase aqueuse, Sigma Torno pour les peintures extérieures et Sigma Tigron Aqua pour les travaux intérieurs. ‘Nous réussissons pour l’intérieur à combiner, dans une seule laque, des prestations esthétiques et des performances techniques’, explique Didier Van der Taelen. ‘La résistance à la graisse des mains et à l’usure a, par exemple, encore été renforcée grâce à la technologie LTA+. LTA+ est, pour Sigma, synonyme d’une combinaison de liants et d’adjuvants qui, ensemble, procurent une couche de peinture durcie à cœur et qui, de ce fait, résiste durablement à la graisse des mains. Les marques de doigts sont un problème bien connu dans le cas de laques intérieures en phase aqueuse. ‘La graisse naturelle qui se trouve sur nos doigts est comparable à certains composants du liant de la peinture’, dit Didier Van der Taelen. ‘Ce qui se passait est que la graisse pénétrait dans le film supérieur et provoquait une réaction avec le film de peinture qui, de ce fait, se ramollissait. Les saletés avaient ainsi la possibilité de pénétrer dans la couche de peinture, ce qui entraînait de sales taches, collantes, généralement à des endroits tels que le pourtour de poignées de portes.’
L’ancienne formule LTA luttait contre ce problème en bloquant la liaison des acides. ‘Nous avons décidé de reformuler Sigma Tigron Aqua afin de suivre les tout derniers développements dans le domaine de la technique des liants. Avec nos fournisseurs, nous avons développé un liant qui, après séchage, ne se réticule pas uniquement mais l’on parle de « crosslinking » : en d'autres termes, la couche devient nettement plus dure et de ce fait plus difficile à pénétrer.’ Grâce à la combinaison unique de liants, la couche de peinture résiste actuellement encore mieux à la graisse des mains et à l’usure. La nouvelle peinture Sigma Tigron Aqua existe dans différents degrés de brillance. Le degré de brillance satin, nous l’avons réduit de 10 ‘gloss units’ à la demande des peintres. En outre, nous avons également veillé à rendre la laque plus visqueuse, à prolonger le temps ouvert et à améliorer l’arrondi. ‘La mise en œuvre de Sigma Tigron Aqua s’apparente désormais encore plus à celle d’une laque alkyde à base de solvants. Avec tous les avantages que présentent les acrylates, nous espérons que plus de peintres adopteront ces laques. ‘Le primaire Tigron Aqua n’a pas été perdu de vue non plus. Dans la nouvelle qualité, le pouvoir garnissant, le séchage à cœur et la ponçabilité ont considérablement été améliorés.’
Show the website from your home screen? Lees hier hoe u dit eenvoudig kunt instellen. Do not show this message again
Ce website utilise des cookies. Cliquer ici pour plus d'informations